Grand Master Jose MENA

GM José Mena est célèbre aux Philippines pour avoir relevé tous les défis et combats de rue depuis 1934. Son expérience du combat se base sur les duels. Il est le descendant d’une lignée de maître d’escrime de la province de Ilo-Ilo dans les Visayas et doit sa survie à son art du combat.

Alors âgé de 17 ans il est pris en otage par des pirates musulmans du sud des Philippines dans la mer de Sulu. Il fut vendu à un Sultan qui découvre ses capacités de combattant. Ce qu’il faut savoir c’est qu’à cette époque, cette partie des Philippes échappait totalement au contrôle des autorités, ces îles étaient sous le contrôle de seigneurs de guerre, organisés sous la forme de Sultanats.

La tradition voulait qu’à chaque nouvelle lune un tournoi de type gladiateur soit organisé ; chaque Sultan envoyant des combattants pour le représenter.

Les combats à la machette se font dans une arène et les paris sont de mise . Les lames des « barong » (le sabre des Musulmans du sud), sont enduites de venin de cobra, de manière à rendre les combats plus spectaculaires. José Mena n’a plus le choix: Combattre ou être exécuté. Durant toute sa captivité, il devra tuer ces adversaires pour rester en vie. Il est traité en Héros et reçoit le titre de Datu (chef de guerre), mais reste sous étroite surveillance et ce jusqu’à la prochaine lune.

Après plus d’un an de captivité, il parvient finalement à s’échapper en volant un bateau. Ce type d’expérience forge le caractère et influence forcément son approche des techniques de combat. Curieux, il étudie la boxe anglaise, le Karaté et le Ju-Jitsu, combat contre des pratiquants de Kendo pour mesurer et perfectionner son art.

En plus d’être un combattant, GM Mena est un ingénieur et cela lui permettra de systématiser son art de l’Amis , d’élaborer des formes pédagogiques et de classifier les techniques. Sa connaissance parfaite de l’anglais lui permet de former de nombreux étudiants étrangers. Il ouvre en 1951 la première école d’Arnis à Manille ( capitale des Philippines ) et de nombreux pratiquants reconnus comme de grands experts aujourd’hui ont étudiés à ses côtés. Le Doblete Rapilon fait partie des styles réputés comme très orienté combat.

Au cours de sa vie, Grand Master Mena a donc formé de nombreuses personnes et a attribué de nombreuses ceintures noires et grades supérieurs à de nombreux experts, que ce soit aux PHILIPPINES ou à travers le monde.

En 1970, sous l’égide de la WEKAF (World Eskrima Kali Arnis Federation ), de l’IMAF ( International Modern Arnis Federation ) et de la NARAPHIL ( National Arnis Kali Eskrima Association of the Philippines ), il a été reconnu comme Grand Master en Arnis Kali Eskrima par un collège composé d’experts parmi les plus respectés dans le domaine des arts martiaux philippins. L’attribution du titre de « Grand Master » était la reconnaissance par ses pairs de l’atteinte d’un très haut niveau dans la maîtrise de son art martial. Plus que tout cela, GM Jose mena est une légende des Arts martiaux Philippins et ceratinement l’un des des 5 plus grand Arnisador de l’ère moderne.