Jean-David ZITOUN

  • Diplôme d’instructeur fédéral
  • 3ème Dan Nihon Taï Jitsu
  • 4ème Dan Nihon Jiu Jitsu
  • 4ème Degré Arnis Doblete Rapilon
  • 1er Dan Judo

7 ans, plutôt passif face aux taquineries de mes congénères au grand désespoir de mes parents, je me retrouve inscrit à un cours de judo en 1981… assez classique comme début dans la voie des arts martiaux.

Je ne devins ni un combattant redoutable en compétition, ni un ado bagarreur, mais mon calme et mon assurance me permirent d’éviter les affrontements de « jeunes coqs » caractéristiques des années collège/lycée.

A 19 ans, je découvre le Nihon Tai Jitsu au Shaolin: réalisme et efficacité  des techniques, démontrés sans complaisance par mes sensei, me séduisent immédiatement. Dani Faynot, en particulier, me fait découvrir sa compréhension du Budo, instinctif, brutal et philosophique à la fois. En effet j’ai toujours eu un sentiment partagé sur les disciplines qui, pour cause de règlements de compétition (nécessaires, il va de soit), abandonnent une partie de leur enseignement (les techniques « dangereuses »… parce que simples et efficaces).

Dani Faynot, expatrié aux Philippines, forme en 2001 un petit groupe à l’art du combat de ces îles: Arnis, Kali ou Eskrima. L’école Doblete Rapilon de son maître, Grand Master Mena, est pragmatique, du genre « Arnis Matador ». J’ai donc la chance d’être entraîné au maniement des armes blanches, avec une approche tout en symbiose avec l’école de Maître Roland Hernaez (fondateur du Nihon Taï Jitsu) et permettant un enrichissement mutuel de ces disciplines.

Aujourd’hui, entouré de mes frères d’armes, je poursuis mon chemin sur la voie du Budo, et prends un plaisir sincère à transmettre mes connaissances.

A bientôt!