G. GRES en situation de self-defense

Stress: Ami ou ennemi en cas d’agression?

Dans notre série d’article sur la gestion d’une agression, nous avons passé en revue les comportements à éviter ainsi que l’attitude à adopter en cas d’agression. Cependant, tout cela ne reste que théorie si l’on oublie d’y intégrer les facteurs émotionnels tel que la peur, la colère, …

Agression et facteurs de stress

Une agression est une situation:

  • Rare
  • Violente
  • Traumatisante
  • Le plus souvent imprévisible
  • La plupart du temps inconnue
  • Mettant en jeu notre intégrité physique ou celle de nos propres

Tous ces éléments sont des facteurs de stress qui vont générer en nous des émotions tel que la peur, la colère, la haine, … L’apparition de ces émotions est normale et naturelle; il s’agit d’une réaction « animal/innée » face à une situation inconnue.

Le plus souvent, le sentiment principal qui apparaît lors d’un agression est la PEUR. La raison est simple: lors d’une agression, notre intégrité physique(ou celle de nos proches) est en jeu ce qui fait écho à notre peur de la mort……. Cela fait partir intégrante de notre instinct de survie non pas en tant qu’être humain mais en tant que simple animal.

C’est probablement pour cela que dans le bushido, code de vie des samouraïs, l’attachement était prohibé afin d’être détaché par rapport à la mort et ainsi abordé les combats avec sérénité et donc efficacité…..

Le stress négatif

Si le stress généré par la peur et l’agression dépasse un certain seuil, nous perdons toute rationalité et notre comportement est dicté par notre instinct primaire et animal. notre réponse à l’agression se résume le plus souvent alors à:

  • se battre sans limite ni retenu
  • fuir
  • ne rien faire et subir la situation

Ces comportements reptiliens sont la plupart du temps salvateur car spontanés, simples et naturels. Mais, dans certaines situations, la collaboration et la négociation peuvent être la meilleure solution face à une agression.

Ainsi, un stress élevé est négatif et dangereux en cas d’agression.

Le stress positif

A l’inverse, un stress mesuré peut être un atout. Et oui, le règne animal est bien fait et si le stress existe, c’est qu’il est utile!

En effet, sous un stress mesuré, notre corps génère un certain nombre d’hormones tel que l’adrénaline qui représente, selon la situation un véritable atout comme:

  • nous rendre insensible à la douleur
  • nous permettre de réagir plus vite, avec plus de force et d’énergie

D’ailleurs ces effets positif du stress, nous montre un point clef pour être efficace: notre corps à la capacité à agir, charge à nous de l’éduquer et lui apprendre des choses simples et faciles à mettre en oeuvre où la part de l’intellect(tant chérie par l’être humain)  reste la plus réduite possible. Si la collaboration ou la négociation n’est plus possible, notre défense doit être la plus spontanée et naturelle possible.

Et oui, les arts-martiaux laissent très peu de place à l’intellect; pour être efficace, il faut pratiquer et aller à l’essentiel afin que notre cerveau reptilien (instinct primaire) puissent intégrer les choses et les mettre en oeuvre le cas échéant de manière spontané, naturel comme le fait notre instinct primaire/animal.

Il est donc primordial de savoir gérer son stress pour en tirer tous les bénéfices et en minimiser les effets négatifs.

Dans un prochaine article, nous verrons comme quelques clefs pour mieux gérer son stress en cas d’agression sachant que, il n’y a pas de solution miracle…. on ne pourra jamais simuler une vraie agression.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s