1 même situation mais 2 attitudes selon le contexte! Au dojo en Nihon-Taï-Jitsu, nous travaillons un large éventail technique. En Self-Défense dans la rue, nous utilisons des techniques simples en accord avec le cadre de légitime défense.

Différence Nihon-Taï-Jitsu & Self-Défense

Certains de nos pratiquants de Self-défense qui n’osent pas « sauter le pas » du Nihon-Taï-Jitsu nous demandent parfois quelles sont les différences entre ces deux pratiques.
Tachons ici d’apporter un éclairage à cette interrogation.

« Art de combat d’inspiration japonaise mais de conception occidentale, le Nihon-Taï-Jitsu est une méthode moderne de défense personnelle signifiant en japonais « Techniques de corps ». C’est une discipline basée sur les attaques pouvant se produire dans la vie courante. »

Si l’on s’en tient à cette définition officielle du Nihon-Taï-Jitsu, on peut donc dire que c’est la pratique de la self-défense.

Alors pourquoi l’avoir scinder en deux disciplines deux appellations différentes?

Tout d’abord, un pratiquant de self-défense qui viendrait faire un cours de Nihon-Taï-Jitsu ne serait pas dépaysé du tout. Les techniques et les attaques sont en effet sensiblement les mêmes.
L’une des seules différences vient du fait que la self-défense est régie par le sacro-saint cadre juridique de Légitime Défense (proportionnalité de la défense par rapport à l’attaque, temporalité et nécessité) et que nous évitons donc certaines techniques jugées trop dangereuses « dans la rue » (voire mortelles).

Si en effet au dojo, une projection est plutôt inoffensive, sur un sol dur,  ce n’est plus la même chose ! Un bon chuteur se relèvera immédiatement d’une projection contrôlée faite par un pratiquant sur un tatami, alors que cette même projection pratiquée sur un agresseur sur un trottoir peut se révéler fatale.

Les techniques d’attaques sont aussi différentes. Si en self-défense nous utilisons des agressions comme elles peuvent se produire dans la rue, étant un art martial Japonais en Nihon-Taï-Jitsu, nous utilisons parfois des attaques plus « traditionnelles ». Ces dernières étant plus variées, elles offrent de ce fait un plus grand nombre de ripostes possible.
Il y a une différence entre une agression (rue) et des échanges / progression (tatamis).

Le Nihon-Taï-Jitsu de part sa composition et son enseignement plus complet traditionnel apportent un apprentissage plus global au pratiquant aussi bien sur l’aspect technique que sur l’aspect physique.
Le panel des techniques de ripostes par atémis, clés ou bien projections n’est pas limité par le cadre de la législation puisqu’il s’agit ici d’un travail dans un cadre sportif. Cet éventail martial offrant de grandes libertés à l’élève, il lui permet in fine de faire face à tous les types de situations.

L’aspect physique est quant à lui mis en avant par un travail de précision, de rapidité et de contrôle.

De plus, durant les cours de Nihon-Taï-Jitsu, il y a toujours une partie traditionnelle et une autre « orientée » Self-défense, afin que l’élève puisse se rendre compte de l’efficacité de la technique dans une approche moins « lisse ».

Au final, pour ceux qui hésitent encore, venez faire un cours d’essai, et nos professeurs se feront un plaisir de vous montrer par la pratique que la frontière entre les deux disciplines est finalement presque invisible !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s