G. GRES démontrant De Pluma avec P. CADET

Arnis de Salon

Focus aujourd’hui sur l’« Arnis de Salon » à travers un exemple de d’abécédario à deux.

Ce style se caractérise par une distance très courte, induite par la contrainte de pratiquer dans un endroit clos. L’amplitude des frappes étant faible, une grande vitesse d’exécution permet de multiplier les impacts sur les zones les plus sensibles.

Sollicitant particulièrement le poignet pour varier les angles de frappe, ce style utilise le corps de la canne, son extrémité lors des piques et le pugno (l’extrémité du bâton du côté de la saisie).

Les défenses, pour rester dans cette distance de combat, sont essentiellement des parades: la canne remplace la zone de ciblée, comme le ferait un bouclier, et une déplacement est réalisée simultanément pour optimiser la défense et préparer la riposte.

La main libre est utilisée en protection entre la canne et le corps, prête à enchaîner avec une frappe, une saisie, un désarmement: elle est essentielle et doit donc être… vivante!

Dans la vidéo ci-dessous, G. GRES et J.D. ZITOUN présentent l' »Arnis de Salon ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s