Stage MMA/Self-Defense 2015 avec Antony REA

Stage Pankido/MMA/Self-defense

L’association F.S.R ( Fouji Sakura Ryu ) présente depuis plus de 20 ans sur Toulouse à l’Académie des Arts Martiaux organise un stage privé de PANKIDO-M.M.A avec pour intervenant ANTONY REA .

Un stage à ne manquer sous aucun prétexte pour profiter du savoir-faire pratique de ce combattant de classe internationale. Ce stage se déroulera de 9h00 à 12h00 le Dimanche 15 Janvier 2017 en Keiko-Gi ( tenu de karaté, judo, jujitsu…) ou tenue libre Short/tee-shirt , survêtement.

Le stage est en pré-payement et le nombre de place est limité alors inscrivez-vous vite. Pour enregistrer votre inscription, le règlement devra parvenir par courrier avant le 8 Janvier 2017 à l’association ( Fouji Sakura Ryu ): le chèque pour l’inscription d’un montant de 15€ à l’ordre de FSR doit être envoyé à l’adresse suivante avec vos nom, prénom et téléphone :

Association FSR

38 Avenue Jean Jaurès

31170 Tournefeuille

Tous les détails sont disponible ici : Affiche stage Antony REA – Janvier 2017

Publicités
G. GRES & N. HOSSELIN simulant une situation de self-defense.

Self-défense, les comportements à risque

Apprendre à se défendre pour faire face à une éventuelle agression est une chose mais est-ce vraiment suffisant pour pour se sortir indemne d’une situation conflictuelle où son intégrité physique peut être remise en cause….Pas si sûr.

Voici un petit tour d’horizon des attitudes et comportements à risque et donc à éviter en cas d’agression.

Une agression est une situation qui est violente aussi bien sur le plan physique que psychologique. Face à un tel événement, il convient de rester humble et de connaitre ses limites car personne, à part les professionnels de la sécurité et les forces de l’ordre, n’est  habitué à gérer de telles situations.

Voici quelques comportements à proscrire absolument si vous êtes agressé:

  • Sous-estimer son agresseur: Même si votre agresseur vous semble moins fort physiquement, il faut garder à l’esprit que dans la rue, il n’y a pas de règles. Une arme dissimulée dans la poche ou bien un second agresseur peut se cacher non loin. Le plus simple est de considérer que tout est possible même le pire!
  • Sur-estimer ses compétences et sa capacité à gérer la situation: Notre vécu, notre caractère ou bien nos attributs physiques(pensez ici à un rugbyman qui se fait agresser par exemple), peut nous laisser penser que nous aurons toujours l’ascendant sur notre agresseur. Cet excès de confiance est une faute grave même pour le plus aguerri des combattants ou un pratiquant d’art-martiaux de longue date. N’oubliez jamais que la rue n’est pas le dojo; au club, vos partenaires sont là pour vous faire progresser et non vous blesser!
  • Adopter une attitude agressive et irrespectueuse: Bien souvent, sous l’effet du stress et de l’agressivité de notre opposant, la tendance naturelle est de répondre par une attitude agressive  en insultant son agresseur par exemple. Il faut savoir que bien souvent l’agressivité engendre l’agressivité et alors, c’est l’escalade(ce qui est non conforme au cadre de la légitime défense!)…. la tension monte et tout le monde perd le contrôle et sa lucidité. Facile à dire certes mais garder son calme et son sang froid permet dans la plupart des cas de désarmer un conflit.

Gérer un conflit pour éviter que celui-ci n’aille jusqu’à la confrontation physique est la meilleure option, mais malheureusement, face à un agresseur déterminé à en venir aux mains, nous pouvons être mis dans l’obligation de gérer la confrontation physique mis ceci est une autre histoire….

 

Les participants à l'école des cadres de Décembre. A gauche, P. LEFRANC qui a reçu avec succès son 6ème DAN.

Petit résumé de L’Ecole Des Cadres

Dimanche dernier, à Villemur-Sur-Tarn a eu lieu la première école des cadres de la saison 2017/2017. Une occasion unique de se retrouver entre gradés pour pratiquer et  échanger autour de thèmes techniques mais aussi pédagogique.

Au programme pour cette session : les passages de grades Nihon-Ju-Jitsu. Les différents UV(Unité de Valeur) du programme ont été passés en revue comme Te-Hodoki, Kihon-Waza, Kihon-Ippon-Kumite, Kata, …..

L’objectif est simple: clarifier les attentes pour ces UV lors des examens techniques. Les 3 principaux points de vue ont été explorés:

  • Coté Élève: Clarification de ce qui est attendu du candidat
  • Coté Enseignant: Point d’attention pour l’enseignement de ces UV et la préparation de ces élèves à l’examen
  • Coté Juge: Explication des attentes et des critères de jugement

Un programme donc très riche qui a mis en avant les nombreux pièges de l’examen.

Cerise sur le gâteau, nous avons appris que Philippe LEFRANC, notre Directeur Technique Régional, a été reçu avec succès lors de son exament de 6ème DAN Nihon-Taï-Jitsu.

Toutes nos félicitations Phil Senseï!

 

G. GRES & J.D. ZITOUN démontrent le Nihon-Taï-Jitsu No Kata SHodan

Le Kata du mois : Nihon-Taï-Jitsu No Kata Shodan

Le Nihon-Taï-Jitsu No Kata Shodan est l’un des premiers katas de Nihon-Tai-Jitsu/Nihon-Ju-Jitsu qui se fait avec partenaire que vous serez amenés à travailler.

Ce kata apparaît comme une mise en application du Nihon-Taï-Jitsu Premier Kata (Bunkaï) . Bien que le schéma du kata soit relativement simple, maîtrisez ce kata s’avère complexe : déplacement « en banane », timing, positionnement du corps, … tout est important et quelque soit son niveau de pratique, nous en apprenons toujours plus lors que l’on travaille ce dernier auprès de nos experts nationaux. 

Dans la vidéo ci-dessous, Grégoire GRES et Jean-David ZITOUN présentent ce kata.

Attention, cette vidéo n’est que notre interprétation de ce kata; le DVD officiel, disponible ici, vous fournira tous les détails techniques relatifs à ce dernier mais n’oubliez pas, rien ne vaut un stage auprès de nos experts nationaux pour travailler ce magnifique kata.