Arnis, Kali, Eskrima: Un peu d’étymologie

Les arts martiaux Philippins sont reconnus dans le monde entier quant à leur efficacité dans le travail des armes.

Arnis dans le nord de l’archipel et Luzon, Eskrima dans les Visayas (le centre) ou Kali à Mindanao (le sud) sont une seule et même chose: l’art du combat de l’archipel des Philippines.

Pour simplifier, disons que les styles de Mindanao sont plus influencés par les arts indonésiens comme le Penchak Silat , alors que les Visayas ont connu 400 ans d’influence Hispanique (Escrima) et que Luzon a depuis toujours été un carrefour commercial, entretenant des relations datant du 11eme siècle avec la culture malaise de Bornéo et les marchands chinois, vietnamiens ou Japonais, intégrant les formes de combats, les armes et les tactiques de guerre de ces pays.

Carte-Philippines

Carte de l’archipelle des Philippines


Tous les styles d’Arnis, Kali ou Eskrima sont des styles « simples » par opposition à des Arts tels que le Kung Fu ou l’escrime européenne. Ceci pour une raison fondamentale: la recherche systématique de l’efficacité!!!

Les bases sont faciles à apprendre et l’efficacité vient en combattant. Les Guerriers partaient très jeunes au combat et chaque membre de la tribu ou du clan devait être capable de combattre efficacement, pêcheur ou paysan.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s